Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Menu principal

SICTOBA - Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures ménagères
de la Basse Ardèche

Recherche

Les actualités

Accueil  >  Les actualités  > Recycler ses piles, c’est utile !

Recycler ses piles, c’est utile !

| Publié le 12 octobre 2015
4 questions réponses qui vont permettront d’en savoir plus sur le recyclage des piles.
Cube à piles - Corepile
Cube à piles - Corepile

1/ Pourquoi faut-il rapporter les piles usagées dans des points de collecte spécifiques ?

Pour les recycler et éviter des pollutions dans l’environnement en :

- Évitant de gaspiller des ressources naturelles rares (fer, zinc ou nickel)
- Produisant, après recyclage, des alliages et des métaux à valeur ajoutée qui seront utilisés dans de nombreuses industries.
- Évitant d’introduire dans les ordures ménagères des traces de métaux lourds, contenus dans certains types de piles.

2/ Peut-on déposer tous les types de piles dans les points de collecte ?

Tous les types de piles peuvent êtres déposés dans les bornes de collecte, ainsi que toutes les petites batteries que l’on trouve dans les appareils électriques (téléphone portable, ordinateur portable, outillage portatif, caméscope, calculatrice, ...) sont également à déposer dans les bornes.

3/ Où sont les points de collecte pour piles et petites batteries usagées ?
- dans les déchetteries, où des bacs sont dédiés à ces produits.
- dans les magasins des grandes enseignes de la distribution alimentaire et commerçants de proximité
- dans les magasins spécialisés (magasins de bricolage, jardineries, …)
- certains lieux publics sont équipés de bornes de collecte (mairies, les bibliothèques, …)

4/ Le recyclage des piles est-il vraiment significatif ?

Oui, car le recyclage représente un véritable gisement de matériaux à forte valeur ajoutée. Chaque année, ce sont près de 33 000 tonnes de piles et accumulateurs qui sont utilisés, et cela représente 10 000 tonnes de zinc et 8 000 tonnes de fer et nickel à récupérer. Ces produits issus du recyclage sont réinjectés dans de nombreuses d’industries, et permettent entre autre de fabriquer des tôles de voitures, des coques de navires, des gouttières en zinc, des couverts en acier inoxydable ou encore des articles de quincaillerie.