Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Menu principal

SICTOBA - Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures ménagères
de la Basse Ardèche

Recherche

Accueil  >  Le tri  >  Bien trier  > Textile, Linge et Chaussures

Textile, Linge et Chaussures

 

Le SICTOBA s’est engagé dans une politique volontariste de collecte et valorisation des Textiles, Linge de maison, Chaussures (TLC) afin de diminuer la fraction enfouie, qui est encore bien trop importante. En 2013 il restait encore près de 300 tonnes de textiles enfouis dans l’ISDND de Grospierres, dommage quand on sait que les textiles sont recyclables.

C’est en partenariat avec L’Atelière et Philtex, association et entreprise d’insertion spécialisée dans la valorisation des textiles, que des conteneurs ont été installés sur les 4 communautés de communes adhérentes au SICTOBA ainsi que dans les déchetteries. Une solution qui a permis au SICTOBA de couvrir la totalité de son territoire avec la mise en place de plus de 40 bornes de collecte des textiles.

Pour connaitre les points d’apport volontaire situés près de chez vous, rendez-vous sur http://www.lafibredutri.fr/je-depose

L'eco-organisme du textile, du linge et de la chaussures
L’eco-organisme du textile, du linge et de la chaussures

Que faire des textiles et chaussures que l’on ne veut pas garder ?

Tous les TLC usagés (Textiles, Linge de maison, Chaussures) peuvent être rapportés dans les conteneurs dédiés pour être valorisés, quel que soit leur état, même abîmés. Ils doivent être placés propres et secs dans un sac et les chaussures liés par paires.

Consignes de tri des TLC
Consignes de tri des TLC

Que deviennent vos textiles et chaussures usagés après que vous les ayez déposés dans un point d’apport volontaire ?

Le SICTOBA a confié la collecte des TLC à deux partenaires : l’entreprise Philtex et l’association l’Atelière, recyclerie textile solidaire. Ces deux acteurs participent à la revalorisation des matières textiles sous différentes formes.

- Lorsqu’ils sont quasiment neufs les textiles collectés sont relancés dans un circuit de vente à petits prix tel que les friperies.

- Quand ils ne sont plus utilisables en l’état mais que la qualité de leurs matières le permet, les couturières et tisserands de l’Atelière les utilisent pour créer de nouveaux modèles (sacs, étuis…).

- En dernier recours les matières sont recyclées. Elles peuvent par exemple être destinées à l’effilochage ou à la fabrication de matériaux d’isolation.

La fibre du tri
La fibre du tri

Les résultats :

Année201420152016
Tonnage 62,27150,16171,60